Le BTS Professions Immobilières

Le contrat par alternance

Vous avez un baccalauréat, ainsi qu’un bon niveau de culture générale, une grande curiosité d’esprit, et un intérêt pour la gestion d’entreprise et le droit.

Vous souhaitez conjuguer un cursus d’études et une expérience en entreprise ; pour cela, les qualités requises sont : la motivation, le dynamisme, l’ouverture d’esprit, la capacité de communication, la rigueur dans le travail.

Le titulaire du BTS Professions immobilières exerce son métier au sein de cabinets d’administration de biens, d’agences immobilières, d’organismes de logements publics ou de promoteurs.

Il a de bonnes compétences relationnelles, juridiques, organisationnelles, administratives, commerciales, financières, comptables, fiscales, etc.

Il s’agit de permettre la mise en relation entre un vendeur ou bailleur et un acquéreur ou locataire au sujet d’un bien immobilier. La gestion immobilière consiste à assurer l’administration de biens immobiliers.

Les débouchés

Les professions immobilières ont pour activité la promotion, la gestion et la négociation des biens immobiliers (appartements, maisons, bureaux, commerces, terrains…). Ces activités s’exercent au sein de cabinets d’administration de biens qui gèrent des biens mis en location (gérance locative) ou des immeubles en copropriété (syndicats de copropriétaires), d’agences immobilières qui assurent la vente ou la recherche de locataires, de sociétés immobilières propriétaires d’immeubles mis en location dans le secteur privé ou social (sociétés foncières), HLM,…) d’entreprises ou de collectivités qui gèrent leur propre patrimoine.

Le titulaire du BTS des Professions Immobilières pourra à l’avenir occuper des emplois très variés, notamment :
gestionnaire de biens locatifs, chargé d’administrer des biens immobiliers pour le compte de propriétaires privés ou institutionnels
gestionnaire de copropriété, chargé de gérer sur les plans administratifs, comptables et techniques des immeubles en copropriété
négociateur immobilier, chargé de prospecter acheteurs et vendeurs et de conduire les transactions.

Attention : les organismes publics ne peuvent signer que des contrats d’apprentissage (pas de Contrat de Professionnalisation).

La formation

Objectifs

La formation dure 2 ans, à raison d’environ un tiers du temps à Saint-Dominique et deux tiers en entreprise. L’alternant bénéficie d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, il est ainsi rémunéré par l’entreprise dans laquelle il travaille (le salaire est variable, notamment en fonction du contrat et de l’âge du candidat). Il bénéficie d’une couverture sociale et de congés payés. Les frais de scolarité sont pris en charge par l’OPCO sur mutualisation des cotisations formation de l’entreprise.

Démarches

Faire une pré-inscription à partir de Janvier auprès du CFP-CFA afin de bénéficier de réunion d’information collectives sur les démarches à entreprendre auprès des entreprises

Inscription

Début de la formation : mi-septembre de l’année en cours.
Durée de la formation : 22 mois

Le programme et l’examen
MatièresÉpreuvesFormeDurée
Culture générale et expressionCulture générale et expressionÉcrit4h00
Expression en langue étrangèreLangue vivante étrangère 1Écrit2h00
Droit et veille juridiqueConseil en ingénierie de l’immobilierÉcrit3h00
Economie et organisationCommunication professionnelle en français et langue étrangèreOral20 mn + 20 mn
Architecture, habitat et urbanismeTransaction immobilièreÉcrit3h00
CommunicationConduite et présentation Des activités professionnellesOral40 mn

La rémunération et le financement

Avantages pour le candidat :

  • L’alternant est rémunéré par l’employeur : le salaire varie selon l’âge de l’alternant et l’année de contrat en apprentissage ; l’âge et le type de bac en professionnalisation.
  • L’alternant bénéficie de la couverture sociale et des congés payés.
  • La formation au C.F.P.C Saint Dominique est gratuite pour l’alternant.

Avantages pour l’Entreprise :

  • Dispenser une « formation maison » à un futur-diplômé
  • Bénéficier d’une main d’œuvre supplémentaire à potentiel
  • L’alternant ne rentre pas dans le calcul des seuils d’effectifs